Articles

Protéger bébé de la chaleur : que devez-vous garder à l’esprit ?

Les bébés et les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux effets nocifs du soleil en raison de leur peau fine et délicate ainsi que de leur système de régulation thermique immature. Une exposition prolongée au soleil peut provoquer des coups de soleil, des boutons de chaleur ou même un coup de chaleur qui met leur vie en danger. Que pouvez-vous faire pour minimiser ce risque ? Découvrez les conseils pratiques de Jukki et aidez votre enfant à supporter les fortes chaleurs !

Les moyens pour que votre bébé ne souffre pas trop de chaleur

1. Vêtements légers

En cas de canicule, habillez votre enfant en fonction du temps qu’il fait. Il vous est recommandé de choisir des tissus naturels : coton, lin ou bambou. Évitez les vêtements fabriqués à partir de matériaux artificiels tels que le polyester ou le polyamide, car ils empêchent l’évacuation de l’excès de chaleur du corps et peuvent entraîner une surchauffe. Ils doivent être confortables et dépourvus de décorations telles que des fermetures Éclair ou des nœuds, comme elles peuvent irriter la peau délicate du bébé.

Il est très important de couvrir la tête de votre bambin d’une casquette, d’un bob ou d’un foulard léger de couleur claire, même lorsqu’il se trouve dans une zone ombragée. Vous pouvez opter pour un chapeau à larges bords qui protège le cou des rayons excessifs du soleil. Si vous prévoyez d’aller à la plage ou à la piscine, achetez un maillot de bain anti-UV.

2. Hydratation

Par temps chaud, tout le monde a besoin de plus de liquides. Les températures élevées nous font davantage transpirer. Par conséquence, notre corps perd non seulement de l’eau, mais également de potassium, de sodium et d’autres minéraux importants. Ainsi, son équilibre hydro-électrolytique est perturbé. Quelles sont les meilleures boissons pour votre tout-petit ? Il est préférable de lui donner de l’eau minérale. Offrez-la-lui plusieurs fois dans la journée, même s’il n’a pas soif.

Votre bambin refuse-t-il de boire de l’eau pure ? Vous pouvez donc y ajouter des fruits, y compris des fraises, des framboises, des pêches, des pastèques, des poires, des oranges ou des citrons. En ce qui concerne les bébés nourris au sein, il suffit de les allaiter plus souvent : la première partie du lait maternel a une composition plus aqueuse, ce qui permet d’hydrater bien leur organisme.

Quelles sont les conséquences de la déshydratation ? Votre enfant peut présenter des symptômes tels que faiblesse, somnolence, perte de concentration, sécheresse des muqueuses, maux de tête, irritabilité, pleurs sans larmes, problèmes d’équilibre, oligurie ainsi qu’hypotonie des globes oculaires et dépression de la fontanelle (chez les nourrissons).

3. Crème solaire

Les bébés sont très sensibles aux coups de soleil, car leur peau est plus fine que celle des adultes et les rayons ultraviolets pénètrent ses couches les plus profondes, en les endommageant. En outre, leurs glandes sudoripares ne sont pas encore complètement développées et ne sont donc pas en mesure de refroidir efficacement le corps. En conséquence, même quelques minutes d’exposition au soleil peuvent provoquer des brûlures douloureuses.

Comment prévenir les irritations cutanées ? Privilégiez les balades à l’ombre et évitez les promenades aux heures les plus chaudes de la journée (entre 11 heures et 15 heures) où les rayons du soleil sont les plus nocifs. De plus, hydratez régulièrement la peau de bébé pour la protéger du dessèchement. Il est essentiel d’appliquer un écran solaire spécifique à son type de peau : plus elle est claire, plus elle a besoin de protection. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d’acheter une crème avec un indice de protection élevé (SPF 50+).

Pour qu’une crème solaire remplisse bien sa fonction, vous devez l’utiliser correctement. Appliquez-la environ 30 minutes avant de sortir au soleil, en vous concentrant sur les parties exposées, en particulier sur le visage, le cou, les jambes et les mains. N’oubliez pas de renouveler l’application : il est bon de le faire toutes les deux heures.

4. Moyen de transport approprié

Vous devez sortir avec votre tout-petit en période de canicule ? Faites attention à la manière dont vous le transportez ! La meilleure solution est de choisir une poussette munie d’une ombrelle. Cela permettra à l’air de circuler et, contrairement à la capote de la poussette, protègera votre bébé de la surchauffe. Il est absolument déconseillé de recouvrir la poussette d’un linge : cela augmente la température à l’intérieur et rend la respiration difficile.

Lorsque vous voyagez en voiture, n’ouvrez qu’une seule fenêtre pour éviter de créer un courant d’air. Vous pouvez également activer la climatisation : il est important qu’elle soit désinfectée. Quant à la température, elle ne doit être que de quelques degrés supérieure à celle de l’extérieur. N’hésitez pas à mettre des pare-soleil aux fenêtres afin que les rayons ne tombent pas directement sur le corps d’enfant.

ATTENTION : Ne laissez jamais votre bébé dans une voiture stationnée, même pour un court instant et même si les fenêtres sont partiellement ouvertes !

5. Soins du corps

Lors des fortes chaleurs, donnez à votre bambin des bains, même plusieurs fois par jour. Il est bon de se concentrer principalement sur les parties du corps sujettes à la transpiration : les plis, les aisselles ou les espaces entre les doigts et les orteils. En plus, il est nécessaire de changer fréquemment les couches pour éviter l’érythème fessier.

Pendant la journée, n’hésitez pas à utiliser un brumisateur d’eau thermale sur l’ensemble du corps de votre tout-petit pour le rafraîchir. Une autre solution consiste à installer une piscine gonflable dans le jardin ou sur le balcon. Prenez toutes les mesures de sécurité (l’ombre, le couvre-chef, température de l’eau appropriée, crème solaire et la présence constante d’un adulte).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.